Écrit par 8:20 Food & Drink

Quelles sont les spécialités culinaires Turques ?

brochette viande turque

La cuisine Turque est l’héritière de la cuisine Ottomane avec ses produits qui diffèrent d’une région à l’autre. Elle a influencé les cuisines des Balkans et du Moyen-Orient, mais a connu des transformations par leurs propres adaptations.

Ces saveurs au doux parfum épicé se sont développées dans les palais des empires Seldjoukides et Ottomans dont les régimes alimentaires ont été façonnés selon le processus culturel, géographique, écologique, économique et historique du pays. Selon la carte des spécialités culinaires Turques le pays possède une cuisine riche composée de 2 205 sortes d’aliments et de boissons locaux réparties sur 81 régions différentes. La ville de Gaziantep au Nord-Ouest de la Mésopotamie, est celle qui compte le plus grand nombre de spécialités Turques avec plus de 290 sortes de plats, desserts et boissons.

Pour les découvrir, nous vous invitons aujourd’hui à parcourir toutes les caractéristiques de la gastronomie Turque traditionnelle. Quels sont les plats signature de ce pays de l’Est de l’Europe ? Quels desserts trouve-t-on dans la cuisine d’Anatolie centrale ? On vous dit tout !

Les soupes dans la cuisine Turque traditionnelle

La soupe est un élément indissociable de la cuisine turque, surtout en hiver. La soupe aux lentilles (Mercimek Çorbası), la soupe Ezogelin, et la soupe au yaourt Tarhana sont les recettes les plus prisées du pays. Cependant, la cuisine Turque comprend également de nombreuses autres préparations que les habitants aiment savourer en entrée comme en plat principal. 

Par conséquent, les légumes et les légumineuses sont souvent les principaux ingrédients des soupes mais de la viande et des vermicelles sont souvent ajoutés pour créer une consistance appréciable lors d’un dîner.

Mercimek Çorbası
Mercimek Çorbası – Soupe traditionnelle aux lentilles corail
Fait intéressant : Les recettes culinaires Turques sont toujours cuisinées avec du beurre clarifié, c'est-à-dire du beurre non lacté et sans caséine ce qui le rend moins salé. 

Quels sont les différents types de soupes Turques ?

Parmi les spécialités gastronomiques de la Turquie, on ne dénombre pas moins d’une centaine de soupes déclinées en fonction des envies gustatives des familles. Parmi elles, on retrouve couramment : 

  • Mercimek Çorbası (soupe aux lentilles corail, verte, brune ou jaune) ;
  • La soupe Arabaşı (consommée avec de la viande de perdrix ou de coq) ;
  • Bahçıvan (potée végétarienne aux légumes de printemps) ;
  • Soupe Borek (garni de Borek Truc faites d’épinards et de fromage feta) ;
  • La soupe Ezogelin (velouté aux boulgour et aux lentilles rouges) ;
  • La soupe d’Harput (aux boulettes de viandes pimentées et braisées) ; 
  • Soupe Oğmaç (préparation au lentilles vertes, à la menthe et aux pois chiches) ;
  • La soupe aux épinards (tiges d’épinards, bouillon et oeufs de poule mixés) ;
  • La soupe aux tripes (garni d’abats de différentes espèces) ;
  • Soupe Toyga (faite de blé et de pois chiche ainsi que de yaourt aux herbes ) ;
  • Gebol (soupe à base de maïs et servi avec du beurre clarifié) ;
  • La soupe au chou frisé (bouillon aux feuilles de chou).
soupe turque lentille

Les plats de viande spécifiques à la gastronomie de Turquie

La plupart des plats de viande faisant partie des spécialités culinairesTurques sont des brochettes (individuel ou broches façon méchoui), des boulettes et des plats de viande en sauce. Ces recettes sont préparées de 4 manières différentes :

  • Grill au feu de bois ou de charbon (Kebabs, boulettes de viande braisées…)
  • Friture (boulettes de viande frites, légumes sautés…)
  • Four (Rôtissage, grillade, cuisson vapeur…)
  • À la cocotte (plats de viande en ragoût, cuits à l’étouffée…)

Le mouton et l’agneau font partie des viandes les plus appréciées contrairement au veau qui est moins répandu sur le territoire. Du côté des volailles, la dinde, le poulet, le pigeon, la perdrix, l’oie, la caille et le canard font partie des mets privilégiés depuis le XVIIIe siècle lorsqu’ils étaient offerts aux tables riches dans la tradition de la cuisine des Palais impériaux. 

soulvaki houmous plat turc

Quelles sont les spécialités culinaires Turques à base de viande ?

Les brochettes et les broches en morceaux ou de lamelles de viandes sont des plats généralement consommés dans les restaurants et préparés au grill. Le Doner kebab et son dérivé Iskender kebab, Adana kebab, Shish kebab, Urfa kebab font partie des plats de viande les plus populaires et qui font toute la réputation des spécialités culinaires Turques à l’international. Le döner kebab est une broche verticale pivotante où des lamelles de viande de mouton sont grillées à la broche avant d’être servies dans un pain pita).

doner kebab
kebab turc

Les boulettes de viande sont des plats préparés en pétrissant de la viande hachée avec de la chapelure, des oignons et diverses épices. Elles peuvent être grillées, cuites au four, frites ou mijotées en sauce dans une cocotte. Les galettes de viande Köfte et boulettes d’İnegöl sont parmi les recettes les plus populaires dans tout le pays. Elles s’apparentent au Cevapcici typique des Balkans.

Les plats de viande de type ragoûts sont également très présents dans le paysage culinaire de la Turquie avec notamment le Menemen qui contient des saucisses braisées et ajoutées à une sauce de légumes faisant penser à la tchoutchouka.  Enfin, les Borek farcies à la viande ont un véritable succès en raison de ses multiples possibilités d’accompagnement et sa consistance rassasiante. Il existe également de nombreux plats de poulet et d’abats dans la cuisine turque qui peuvent se présenter sous diverses formes.

Les plats de légumes Turques typiques

La gastronomie de Turquie est une cuisine avec une grande variété de plats de légumes. Il existe d’innombrables variétés de légumes farcis et de wraps pouvant être accompagnés de viande et de poisson, mais aussi de légumineuses, de légumes frits et de plats à l’huile d’olive.

Les légumes les plus couramment utilisés pour être farcis (Dolma) sont les poivrons, les courgettes, les tomates, les aubergines et les oignons. Grâce à eux, de nombreux plats de légumes en sauce font partie des spécialités culinaires Turques incontournables comme la moussaka aux aubergines, les currys d’épinards ou de poireaux, les dahls de lentilles corail ou vertes… 

dahl lentilles

Toutefois, parmi les légumes présents dans la cuisine Turque, l’aubergine a une importance toute particulière. Bien que l’aubergine soit consommée comme légume dans de nombreux pays du monde, il n’est pas exagéré de considérer les spécialités Turques comme la cuisine avec le plus de plats à base d’aubergines au monde en termes de diversité. Il existe d’innombrables plats d’aubergines dans la cuisine de Turquie, y compris les aubergines farcies, frites, moussaka, pilaf, en salade et grillées à l’huile d’olive.

legumes farcis

Par ailleurs, la plupart des légumes sont cuits en les faisant frire ou griller. L’aubergine, la courgette, le poivron, la tomate et la carotte sont parmi les types de frites les plus populaires. De plus, les plats à l’huile d’olive occupent une place unique dans la cuisine turque. Les haricots verts à l’huile d’olive, le ragoût de haricots farcis à l’huile d’olive, les artichauts à l’huile d’olive et les fèves font partie des plats incontournables des tables Turques.

En ce qui concerne les légumes à farcir, les choux, les tomates et poivrons farcis sont sur les premières marches du podium. Ces spécialités culinaires Turques se trouvent généralement garnis de bœuf haché, de riz, d’oignon et de pâte de tomate mais les garnitures végétales faites de riz, d’oignons, de pois chiche et de pignons de pin sont aussi très populaires.

De leur côté, les célèbres dolmas (feuilles de vignes farcies) peuvent être préparés avec ou sans viande. 

dolma feuille de vigne riz

Quels sont les plats de légumes incontournables de la cuisine Turque traditionnelle ?

La multitude de recettes de légumes connues ou plus discrètes que l’on peut comptabiliser parmi les spécialités de Turquie sont :

  • Menemen (poêlée d’oignon, poivrons tomates servies avec oeuf ou saucisses grillées) ;
  • Kumpir (pomme de terre fendue et garnie de sauce tomate, cornichons, olives et parfois des morceaux de viande) ;
  • Dolma (poivrons, aubergines, courgette, céleri, chou, navet, fleurs de courgettes et tomates farcies ou roulés dans une feuille de riz) ;
  • Ali nazik (plat d’aubergines fumées et réduites en compotées avant d’être rejointes par des cubes d’agneau grillés) ;
  • Salata Dürüm (wrap de Turquie végétarien aux oignons, olives, tomates et feta) ;
  • Hünkar Begendi (ragoût d’agneau à la purée d’aubergine) ;
  • Courgette, chou-fleur ou aubergine Moussaka (végétale ou avec viande hachée) ;
  • Kapuska haché (ragoût Turc de chou servi avec de la viande hachée) ;
  • Karnıyarık (plat Turc d’aubergines farcies avec de l’oignon et de l’ail, des tomates et de la viande hachée ) ;
  • Ispanak pirinçleme (risotto d’épinards au riz Turc) ;
  • Mücver (beignet Turc aux courgettes râpées et frits) ;
  • Sauté de gombo à la viande hachée ;
  • Dahl de lentilles vertes ou corail (ragoût de légumineuses au lait de coco) ;
  • Fèves au lard pastrami ;
  • Borek (pâtisserie salée roulée et garnie d’épinards, de feta ou de viande hachée).
poivron farci viande hache
Dolma de légumes farcis
Karnıyarık
Karnıyarık

Les pâtes, galettes, pains autres brioches Turques

Lahmacun, pide, galette dürüm, pita, lavash et autres pains font partie des produits boulangers les plus populaires de la gastronomie de Turquie. La plupart des ces pains traditionnels entrent dans la composition des spécialités culinaires locales et viennent remplacer ou compléter le riz et les pâtes qui sont présentes dans les recettes.

Les pains Lahmacun et pita sont élaborés quotidiennement et sont tellement appréciés dans le pays que des spécialités gastronomiques à part entière ont vu le jour grâce à eux. Le bœuf haché, le fromage et les épinards font partie des ingrédients qui viennent le plus souvent accompagner ces produits moelleux et consistants.

durum wrap turc
pain pita

C’est l’élaboration de la pâte filo qui est à l’origine de toutes ces pâtes entrant dans les produits culinaires courants en Turquie. Ce pâton est élaboré uniquement avec de l’eau et de la farine. Elle permet d’être la base de nombreux plats mais aussi de desserts sucrés. La pâte filo doit être travaillée en finesse pour obtenir une légèreté et un croustillant inégalable une fois cuit. Cette pâte ne doit pas être confondue avec les feuilles de brick (tout aussi fines) mais qui sont réalisées avec de l’eau et de la semoule bouillie et mixée avant d’obtenir des galettes rondes prêtes à être farcies. 

Quelles sont les variétés de pain typiques de Turquie ?

Parmi les spécialités culinaires Turques, ne passez pas à côté de ces recettes emblématiques :

  • Manti (ravioli typiquement Turc épicés aux lentilles, viande (poulet, boeuf), fromage ou pomme de terre) ;
  • Borek (pâte feuilletée roulée à la viande, au fromage ou aux épinards) ;
  • Gözleme (crêpe Turc faite avec de la pâte filo garnie de viande hachée, de légumes, de fromage ou d’œuf) ;
  • Pide (pain plat à garnir comme une pizza) ;
  • Lahmacun (galette légère à garnir qui peut être roulée comme un wrap) ;
  • Cizleme (crêpes de blé épaisses semblables aux pancakes) ;
  • Pita (pain soufflé au four et garni aux légumes ou à la viande) ;
  • Nokul (pâtisserie en feuille filo roulée et saupoudrée de pavot) ;
  • Bourek (feuilles de bricks farcies à la viande, au poisson ou aux légumes) ;
  • Katmer ou kattama (galette Turque frite servie en dessert et garnie de pistaches) ;
  • Poğaça (petit pain à garnir avec viande ou version végétarienne) ;
  • Balik Ekmek (pain fourré aux poissons grillés) ;
  • Güveç (ragoût Turc à base de viande ou de poisson );
  • Kete (pâtisserie multi-couches et beurrée garnie de noix, de fromage et de feta) ;
  • Piruhi (Raviolis Turcs fourrés au fromage feta et à l’aneth) ;
  • Pain lavash (galette moelleuse de blé et d’eau cuite au tandoor) ;
  • Pide fourrés (Beignets doubles fourrés à la compotée de poivrons ou d’olives vertes).
Manti - Raviolis traditionnels Turcs
Manti – Raviolis traditionnels Turcs

Les délicieux desserts et pâtisseries de la cuisine Turque

Cette cuisine du monde très riche en desserts comporte une seule grande spécialité Turque : le baklava ! Le baklava est l’un des desserts les plus connus dans le monde. Il est préparé en ajoutant des noisettes, des noix ou des pistaches entre des fines couches de pâte phyllo roulée très finement, puis en les cuisant et en le sucrant avec un sirop fait de miel et de fleur d’oranger.

Baklava

Toutefois, les pâtisseries Turques ne se résume pas qu’à cet emblème du Moyen-Orient, les desserts turcs montrent une grande variété. Parmi elles, on retrouve également le kadayif qui est proche de son cousin le baklava mais qui est composé de nouilles kadaïf typiques de Turquie pour remplacer la pâte filo.

On peut aussi répertorier les künefe (knafeh) fourrés au fromage, les beignets lokma nappés de miel, et les différents puddings tels que le kazandibi, le Keşkül, le revani, l’halva, aşure et le kabak.

knafeh
Künefe aux cheveux d’ange (Kadaïf)

Les desserts lactés faisant partie des authentiques spécialités culinaires Turques sont préparés en faisant bouillir du lait avec du sucre et en le solidifiant avec de l’amidon, du riz ou de la farine de riz. Le Kazandibi est notamment un dessert Turc intéressant car ce pudding est obtenu à la suite d’une caramélisation en le faisant frire sur un plateau.

La semoule est également un ingrédient couramment utilisé pour faire des spécialités culinaires de Turquie comme le Revani et Semoule Halva. Enfin, notez que l’aşure est un dessert servi pour l’Achoura qui occupe une place particulière parmi les croyances religieuses Turques. C’est une préparation traditionnelle faite à partir de nombreux ingrédients à base de végétaux tels que le blé, l’orge, les raisins secs mais aussi de nombreuses noix et un coulis de fruit qui lui vaut aussi le surnom de « soupe sucrée ».

Semoule Halva
Semoule Halva

Quels sont les types de desserts reconnus comme étant des spécialités de cuisine Turque ?

La gastronomie sucrée de ce pays compte presque plus de collations et de confiseries que de recettes salées. Pour le plus grand plaisir des amateurs de gourmandises, voici un éventails des spécialités locales à déguster en fin de repas :

  • Baklava (couches de feuilles filo farcies de fruits secs concassés et nappés d’un sirop miel / fleur d’oranger) ; 
  • Kunefe (gâteau de cheveux d’anges (kadayif) fourré de fromage, beurre, et pistaches torréfiées) ; 
  • Pain Kadayif (dessert Turc typique garni de crème fraîche et de noix) ;
  • Tulumba (gâteau Turc au miel s’apparentant à un churros frit) ;
  • Halva à la mélasse de raisin au tahini (pudding au sirop de raisin et sésame) ;
  • Halva à la semoule (gâteau de semoule à la crème de sésame) ;
  • Güllaç (dessert traditionnel Turc fait d’eau de rose, de grenade et de lait) ;
  • Lokma (mini beignet Turc nappés d’un sirop miel et de fleur d’oranger) ;
  • Loukoum (confiserie Turque ressemblant à une pâte de fruit) ;
  • Pişmaniye, surnommé la « barbe à papa Turque » (bonbon Turc de farine et de beurre) ;
  • kemalpaşa (boulette de semoule garnie de fromage non salé) ;
  • Şekerpare (gâteau populaire en Turquie faits de pâte trempée dans du sucre au sirop) ;
  • Ashure ou « pudding de Noé » (pudding de blé ou de grains d’orge enrichis en fruits frais et en noix) ;
  • Keşkul (pudding typique de Turquie à base d’amande et garni de copeaux de noix de coco ou de pistaches) ;
  • Kazandibi (gâteau de pudding Turc au lait caramélisé ) ;
  • Hosmerim (halva de fromage turc s’apparentant à un cheesecake) ;
  • Bici bici appelée « muhallebisi » (pâtisserie Turque légère au sucre semoule et au sirop de rose) ;
  • Nevzine (spécialité régionale Turque à base de tahini, de pekmez et de noix) ;
  • Revani (pâtisserie de Turquie à base de semoule fine de blé, de sucre et de fruits secs) ;
  • Massepain (bonbon traditionnel Turc confectionné à base d’amandes mondées et finement moulues, mélangées à du blanc d’œuf et du sucre) ;
  • Lait de Damas (gelée à l’eau de rose sucrée à la vanille et aux pistaches mondées) ;
  • Şıllık (crêpe dessert turque nappée de sirop et de pistaches concassées) ;
  • Şöbiyet (dessert Turc de feuilles filo fourrées de fruits à coque et de semoule).
Güllaç dessert de turquie
Güllaç – Dessert Turc

Les boissons traditionnelles de Turquie

Outre les boissons gazeuses, la bière et les jus de fruits populaires dans le monde entier, il existe également des boissons uniques qui font partie du paysage culinaire Turque. L’Ayran, qui est fabriqué en diluant du yaourt, est une boisson propre à ce pays Ottoman.

ayran
Ayran – Boisson typique de Turquie

De plus, le boza (boisson fermentée) et le jus de navet (şalgam suyu) font partie des boissons froides uniques de la Turquie.

Le café Turc et le thé Turc occupent une place particulière parmi les boissons chaudes. Le café Turc est préparé en faisant chauffer du café grossièrement moulu dans des pots à long manche appelés cezve (cafetière Turque). Cette spécialité Turque a acquis une renommée mondiale et se trouve traditionnellement servi dans de petits verres étroit et sans anse. 

Café Turc cezve

De son côté, le thé Turc est une boisson chaude qui dépasse littéralement la popularité du café en termes de préférence aujourd’hui. Il est préparé à partir de feuilles de thé réduites en poudre à l’aide de deux morceaux de théière ou d’un samovar. Il est servi dans des verres à thé à taille fine en forme de tulipe. Le thé Turc a également acquis une réputation mondiale en raison de sa méthode de préparation.

Enfin parmi les boissons alcoolisées, le raki est la boisson préférée des habitants et fait pleinement partie des spécialités culinaires Turques. Il est obtenu en distillant deux ou trois fois de l’alcool obtenu à partir de raisins avec des graines d’anis. C’est une boisson alcoolisée historique de la cuisine turque qui remonte à l’Antiquité. 

Bien que le raki soit loin devant, la bière et le vin ont également leurs amateurs. Les vins Turcs préparés à partir de raisins locaux ont commencé à se faire connaître dans le monde en termes de goût et de diversité.

Quelles sont les différentes boissons Turques ?

Pour vous désaltérer sur place, vous pouvez opter pour l’une de ces spécialités culinaires Turques qui font pleinement partie du patrimoine culturel et historique du pays :

  • Koumis (lait fermenté de jument ou de chamelle) ;
  • Ayran (lait de chèvre ou de brebis fermenté et finement salé) ;
  • Raki (alcool traditionnel Turc à l’anis pouvant s’apparenter à notre Pastis ou à l’Ouzo Grec également appelé raki Grec) ;
  • Kéfir (Jus de navet très désaltérant) ;
  • Sirop de rose (concentré d’essence de rose à diluer dans de l’eau) ;
  • Çilekli limonata (limonade Turque au sirop de fraise) ;
  • Uludag (limonade Turque aux extraits de fruits) ;
  • Salep (boisson chaude Turque aux racines bulbeuses) ;
  • Café Turc (décoction de grains de cafés) ;
  • Boza (boisson fermentée à base de céréales (millet, blé, maïs…)
  • Thé Turc (feuilles de thé noir moulues) ;
  • Mélasse (sirop de sucre de betterave ou de canne).
raki turc
Raki – Alcool populaire en Turquie
(Visited 7 times, 1 visits today)
Fermer