8h53 Déco & Brico

Combien de couche de lasure sur bois neuf ?

tout savoir sur lasure bois

Sur un bois neuf, il faut au minimum 2 couches de lasure, mais 3 peuvent être nécessaire pour si votre bois réclame une bonne imprégnation. Cela vous garantira une finition complète et satisfaisante de la surface à traiter, sauf si vous avez affaire à des feuillus extrêmement denses qui peuvent ne pouvoir absorber qu’une couche de teinture de bois.

En effet, il faut savoir que le nombre de couches déterminera l’aspect final du bois. 

  • Sur bois brut : il est recommandé d’appliquer trois couches car la première doit être diluée à 10% et les 2 suivantes non diluées.
  • Sur un bois déjà lasuré ayant un blanchiment léger : 1 couche non diluée dite pour entretenir l’apprêt peut suffire.
  • Sur bois lasuré non entretenu : 2 couches non diluées doivent être réalisées après une bonne préparation de la surface à traiter.

Combien de temps entre 2 couches de lasure ?

Bien que ce type de traitement sur bois neuf semble sécher rapidement, il faut impérativement laisser s’écouler 5 heures entre 2 couches de lasure. Notez cependant qu’une lasure bois extérieure doit être réalisée entre 12° et 25° degrés Celsius maximum car sa phase de séchage entre deux couches peut être rallongée si les conditions climatiques descendent en dessous de 12° degrés C.

De plus, ce délai est assuré si votre lasure bois est correctement appliquée après une bonne préparation préalable de la surface. Si le bois est sale ou trop abîmé comme des chutes de lames de terrasse, il se peut que l’apprêt ne sèche pas, malgré une application de la deuxième couche pour que le traitement soit efficace. Si votre bois neuf ne sèche pas convenablement entre les deux couches, il faut prendre le temps de le poncer légèrement afin que la première couche de protection soit imprégnée correctement par la matière.

Quelle lasure choisir pour bois extérieur ?

Si vous cherchez la lasure idéale pour traiter un bois extérieur, sachez que les lasures bois semi-transparentes ont une finition mate après une ou deux couches, quand d’autres, non diluées offrent une finition satinée après deux couches, donnant à votre bois extérieur l’apparence du bois intérieur.

Vous pouvez aussi opter pour une lasure bois couleur, si vous souhaitez donner du cachet à votre façade, clôture, banc, mobilier ou abri de jardin par exemple. Cette technique d’apprêt pigmentée est utilisée depuis des siècles par les Suédois dont les maisons sont généralement faites en lames boisées. Pour obtenir le meilleur résultat possible, la peinture suédoise est donc vivement recommandée. Mais vous pouvez également faire le choix d’une lasure colorée à condition qu’elle soit parfaitement adaptée à l’essence de votre bois. C’est la meilleure façon de choisir une lasure bois extérieur et d’obtenir un bon résultat car la pigmentation de la lasure génère une protection optimale contre les UV contrairement à une lasure incolore qui va passer plus rapidement. 

Une fois votre choix de nuances effectué, vous devez vous orienter vers deux types de lasure spécialement faites pour l’extérieur :

La lasure glycéro

Ce type de lasure pour bois est composée de solvants chimiques, ainsi que d’additifs, colorants et liants qui n’ont rien de naturels mais qui permettent de protéger durablement les boiseries extérieures, tout en conservant son aspect naturel. Elles peuvent parfois être additionnées d’huile ce qui en fait un revêtement traitant et adhérant constamment au bois.

La lasure acrylique

Cette lasure est à choisir pour traiter un bois extérieur si vous souhaitez obtenir un résultat rapide et satisfaisant. L’acrylique sèche plus vite que la lasure glycéro car elle fait office de solvant car sa résine naturelle sert de liant. En revanche, son côté plus naturel, écologique et respectueuse de l’environnement fait que sa durabilité est plus courte, mais les outils peuvent se nettoyer facilement à l’eau.

(Visited 1 623 times, 1 visits today)
Fermer