15h11 Infos conso & Bons plans

L’art d’utiliser les initiales : nom ou prénom en premier ?

initiales nom ou prenom en premier

Les initiales, ces courtes abréviations de nos prénoms et noms, nous accompagnent tout au long de notre vie. Elles se retrouvent sur nos cartes d’identité, nos diplômes et même dans nos signatures électroniques.

Mais quelle est la bonne manière d’écrire ses initiales ? Faut-il mettre le nom ou le prénom en premier ? Décryptage pour vous aider à apprivoiser l’art de jongler entre vos prénoms et noms.

La tradition : prénom en premier, nom ensuite

Historiquement, il est vrai que l’on a toujours accordé une importance particulière à l’ordre des initiales. Dans le monde occidental, notamment en France, il est courant de suivre la règle du « prénom-nom ».

Ainsi, par exemple, si votre prénom est Jean et votre nom Dupont, vos initiales seront généralement écrites sous la forme J.D. Cet ordre est largement répandu et respecté dans la société.

L’influence des autres cultures sur les initiales

Cependant, il convient de noter que cette règle « prénom-nom » n’est pas universelle. En effet, plusieurs cultures utilisent un ordre différent.

Par exemple, en Chine, les personnes placent traditionnellement leur nom avant leur prénom, comme dans l’exemple suivant : Zhou Jing (周静) deviendrait Z.J.

De même, dans certaines cultures africaines, il est courant d’utiliser les « initiales inversées », en mettant le nom avant le prénom pour représenter une personne.

Quand la correspondance professionnelle bouscule les traditions

Dans un contexte professionnel, l’utilisation des initiales relève davantage de la convention que de la règle absolue.

Ainsi, si vous travaillez dans un environnement international, ou avec des collègues issus de différentes cultures, il est possible que chacun utilise ses propres critères pour écrire ses initiales. Et c’est là qu’il convient d’adapter son usage des initiales pour éviter les confusions, ou tout simplement respecter les conventions locales.

ecrire des initiales correctement en francais

La préférence pour l’ordre « nom-prénom »

Il faut savoir qu’en milieu professionnel, notamment dans les entreprises et administrations françaises, on tend à privilégier l’ordre « nom-prénom » lorsqu’il s’agit d’initiales.

Cela permet en effet de souligner l’identité institutionnelle dans le cadre d’un échange formel (courrier, courriel, etc.). Ainsi, plutôt que d’écrire J.D. pour Jean Dupont, il sera fréquent de rencontrer D.J., reflétant ainsi une approche plus formelle.

Le choix personnel : une question de goût et de praticité

Au-delà des traditions et des contraintes professionnelles, il faut également tenir compte qu’une partie de l’usage des initiales relève du choix personnel.

Chacun est libre d’utiliser ses initiales comme bon lui semble, notamment lorsqu’il s’agit de les apposer sur des objets personnels ou dans un cadre informel.

Des exemples et inspirations pour trouver son style

Voici quelques exemples d’utilisation des initiales qui peuvent vous inspirer :

  • Initiales entrelacées : Pour donner un cachet plus sophistiqué à vos initiales, il est possible de les entrelacer, comme dans le célèbre monogramme de l’artiste français Henri Matisse (H.M).
  • Trois lettres : Si vous avez un deuxième prénom ou souhaitez intégrer votre nom de jeune fille, vous pouvez utiliser trois initiales. Par exemple : J.D.C., si vous êtes Jean-Claude Dupont.
  • Chiffre : Certains choisissent d’écrire leurs initiales avec un chiffre, côtoyant ainsi les groupes de 1, 2, 3… avec un toucher particulier. Exemple : A.B2 pour une personne ayant deux prénoms commençant par A et B.

Il n’existe pas de règle stricte en matière d’ordre des initiales pour représenter une personne.

Le fait de placer le prénom ou le nom en premier dépend essentiellement des traditions, du contexte professionnel et surtout du choix personnel.

Il convient donc d’adopter une certaine souplesse et d’être attentif aux conventions locales lorsque vous utilisez vos initiales dans divers situations.

(Visited 23 times, 1 visits today)
Fermer