euromed logo
en fr ar
 
Zone réservée

Des fondations pour un avenir solide

La promotion du patrimoine culturel par les jeunes au Liban et en Jordanie

De 15.01.09 à 30.04.12
Budget€ 919.121
URLhttp://www.asassat.com
Coordonnateur
Pays impliqués Jordanie, Liban
Fiche projet

L’expérience de Mercy Corps avec la société civile au Liban et en Jordanie a mis en exergue la nécessité de mettre la jeunesse arabe, aussi bien les enfants que les jeunes, au centre d’un processus de construction d’une société de la connaissance : aujourd’hui, ces deux groupes héritent de pays qui émanent d’une histoire et de traditions marquées par une diversité culturelle riche et variée, qui pourrait servir de levier vers l’unité, et inculquer un sentiment de confiance et de fierté.

Le but de ce projet est de promouvoir le patrimoine culturel en tant qu’ aspect majeur du bien-être collectif, qui devrait être célébré et protégé par la collectivité à travers un message d’appropriation au niveau local, en passant notamment par des outils éducatifs et scolaires, des activités multimédia pour les jeunes et les enfants, des événements pour le grand public, et le renforcement des compétences au sein des ONG qui s’ occupent du patrimoine et les musées.

Les activités du projet impliqueront les jeunes à travers des ressources en ligne, des visites de sites et d’événements culturels à l’échelle nationale. De plus, les musées nationaux, les monuments et les sites au Liban et en Jordanie se transformeront en centres d’éducation, de célébration du patrimoine culturel et de diffusion des connaissances. Les cibles et les bénéficiaires du projet seront les jeunes, les formateurs, les étudiants, les ONG et les musées, les parents ainsi que le grand public.

Au Liban, Mercy Corps a entamé un partenariat avec l’ONG “APSAD » et le Musée National de Beyrouth, et en Jordanie, avec JOHUD et le Jordan Museum, ceci afin d’assurer une équipe avec de l’expérience dans le domaine du patrimoine, pour des actions portées vers les jeunes et le dialogue, et dans le développement local et la formation multimédia.

  • Promouvoir l’appropriation des aspects divers du patrimoine matériel et immatériel en tant que support pour la dignité culturelle et la responsabilité citoyenne
  • Promouvoir une plus grande accessibilité et un plus grand partage du patrimoine culturel afin de construire la dignité et la connaissance parmi les enfants et les jeunes au Liban et en Jordanie
  • Arts & Artisanat
  • Tourisme culturel
  • Musées, expositions
  • Musique et spectacle vivant
  • Patrimoine immatériel
  • Recherche/Education & Training
  • Autre
  • 20 partenaires volontaires et l’équipe formés sur le Curriculum de la Formation de Jeunes au Patrimoine Culturel et aux outils multimédia
  • 120 jeunes formés sur le Curriculum de Formation de Jeunes au Patrimoine Culturel et acquisition de la maitrise des connaissances multimédias
  • Une quarantaine de projets multimédias sur le patrimoine culturel visant les jeunes sont crées et affichés aux niveaux local et national
  • 12 expositions sur le patrimoine culturel local fêtant les projets réalisés par les jeunes et promouvant la valeur de l’héritage culturelle
  • Présentation du Kit de formation sur le patrimoine culturel auprès d’au moins 1,000 enseignants en Jordanie et au Liban, et d’environ 10,000 formateurs et jeunes travailleurs à travers des brochures et des activités qui leur sont adressées
  • 50 guides formés avec des compétences qui tiennent comptes des différents niveaux de développement des enfants et des jeunes (25 au Liban et 25 en Jordanie)
  • 1,800 participants aux 12 expositions de projets locaux des jeunes sur le patrimoine
  • 6,000 visiteurs aux 4 festivals annuels du Patrimoine Culturel (2 en Jordanie et 2 au Liban)

Interview de Dahlia Khoury Sader, du projet « Des fondations pour un avenir solide », Liban

Le patrimoine culturel peut-il contribuer à la mobilisation de la société civile, et pour quels effets ? La réponse du projet « Des fondations pour un avenir solide» est claire et passe surtout par la jeunesse : « Élever le niveau de conscience des enfants et des jeunes au patrimoine culturel est le meilleur moyen s’assurer sa sauvegarde et sa valorisation »

Interview de Marian Affrah, du projet « Des fondations pour un avenir solide », Jordanie

Le patrimoine culturel peut-il contribuer à la mobilisation de la société civile, et pour quels effets ? La réponse du projet « Des fondations pour un avenir solide» est claire et passe surtout par la jeunesse : « Élever le niveau de conscience des enfants et des jeunes au patrimoine culturel est le meilleur moyen s’assurer sa sauvegarde et sa valorisation »

Clause de non-responsabilité | Droits d’auteur