Écrit par 1:55 Mode & Accessoires

Que mettre sous un Qamis ? Et  pourquoi ?

qamis musulman

Le qamis est un long vêtement que les hommes musulmans portent pour aller prier à la mosquée ou lors de manifestations religieuses. Selon la tradition et pour des raisons d’hygiène et de pudeur, il est recommandé de se vêtir au minimum d’un slip, caleçon ou d’un izaar sous le qamis. En Hiver, un tee-shirt ou un débardeur sont également de rigueur.

Lorsque les températures grimpent et qu’il fait relativement chaud, il n’est pas pour autant permis de se dévêtir sous la tenue. Le caleçon reste la pièce minimale à porter sous un qamee musulman. Si vous optez pour le izaar, il est possible de ne pas mettre de slip en dessous car l’izaar fait office de sarouel grâce à ses jambières distinctes qui dissimulent parties intimes. Ce qui compte, c’est préserver intimement les parties génitales sans les exposer à autrui. 

D’autre part, pour respecter son prochain et une certaine intimité, il est préférable d’opter pour un qamis saoudien à col montant, ce qui évite de dévoiler quoi que ce soit lors des prières et d’avoir une encolure qui reste bien en place pour se pencher sans craintes.

Qamis c’est quoi ?

Pouvant également s’écrire qamee, le qamis est un vêtement masculin très long qui descend jusqu’au niveau des chevilles. Il a été élaboré il y a des siècles afin de cacher les parties intimes de l’homme, zones entre le nombril et les genoux. Inspiré du pagne, il couvre non seulement le bas du corps mais aussi le buste et les épaules, jusqu’au poignets.  

tenue vestimentaire homme musulman

C’est la tenue recommandée par le culte mulsuman afin d’avoir une certaine aisance lors des prières quotidiennes. En effet, cet habit est ample ce qui permet de pouvoir s’accroupir et se relever aisément sans contrainte. Ni luxueux, ni ostentatoire, le qamis facilite la réalisation des mouvements et gestes indispensables lors des prosternations des célébrations religieuses.

Selon les pays, il peut prendre différentes formes :

  • Au Pakistan, il est composé de deux parties distinctes : une longue tunique et un pantalon qui arrive au-dessus des chevilles ou à mi-mollet. 
  • Dans les pays du Maghreb, il s’agit d’une sorte de longue robe à la fois large et au manches ajustées. C’est aussi le cas dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, mais ici, il porte davantage le nom de : « boubou ». 
  • Dans les pays des Émirats, les hommes optent plutôt pour des qamis XXL qui touchent presque le sol. En revanche, ils préfèrent les faire réaliser sur-mesure pour conserver un certain esthétisme de l’habitat traditionnel.

Vous l’aurez compris, plus qu’un simple vêtement, les qamees sont de véritables emblèmes de la culture musulmane. Tout comme le jilbab porté par les femmes, c’est une tenue idéale utilisée en toutes circonstances (rassemblements familiaux, lors des fêtes du ramadan et toutes les manifestations religieuses liées aux traditions musulmanes). 

Pourquoi porter le qamis ?

En plus d’être un joli vêtement religieux, le kamis se révèle être un article qui garantit la neutralité entre hommes et femmes de confession musulmane. Ce style d’habit se porte en général assez loin du corps, ce qui évite de laisser apparaître les formes de certaines parties sensibles, plus particulièrement lorsque le priant se trouve dans certaines postures.

qamis priere

Il faut dire qu’autrefois, les compagnons de prière étaient extrêmement pauvres et ils n’avaient pas la possibilité de se protéger en priant. Au moment de la prosternation les femmes pouvaient apercevoir leur partie intime (car oui, auparavant les femmes priaient derrière les hommes) : par conséquent le Prophète Saws avait ordonné aux femmes de ne pas lever la tête tant que les hommes ne s’étaient pas relevés avant elles.

Cela voulait dire que les femmes devaient se prosterner 3 secondes de plus pour éviter de visualiser les parties génitales masculines. Si elles regardaient ne serait-ce qu’un morceau de cette zone privée entre le bassin et les genoux, leur prière pouvait s’avérer invalide. Désormais avec la présence du qamis et du port d’un sous-vêtement en dessous, cette problématique ne pose plus de souci.

(Visited 206 times, 1 visits today)
Fermer