Écrit par 3:20 Tourisme & Découvertes

Pourquoi la France a colonisé l’Algérie ?

france colonisation algerie

Quand on veut comprendre pourquoi les français ont colonisé l’Algérie, il faut remonter au XIXème siècle.

Le colonialisme a marqué l’Algérie pendant 132 ans, de l’invasion d’Alger le 14 Juin 1830 à la fin de la guerre d’indépendance en 1962. La raison du débarquement ordonné par le général De Bourmont était d’en finir avec les pirates barbaresques qui envahissaient la mer Méditerranée depuis trois siècles et qui faisait régner la terreur sur les populations Chrétiennes du Maghreb les soumettant à de l’esclavagisme notamment dans la capitale Algérienne. 

Alors que les Français ont pu entrer dans une nouvelle ère avec la paix, l’Algérie a été gouvernée comme partie intégrante de la France de 1848 jusqu’à la déclaration d’indépendance signée le 18 mars 1962.

La France a-t-elle conquis l’Algérie ?

La conquête de l’Algérie par la France a eu lieu entre 1830 et 1903. L’Algérie s’est trouvée colonisée par les Français, entraînant plus d’un siècle d’exploitation qui s’est finalement arrêtée par des accords signés en 1962. 

Au milieu des conflits politiques internes en France, des décisions ont été prises à plusieurs reprises pour maintenir le contrôle du territoire, et des forces militaires supplémentaires ont été impliquées dans les années suivantes pour réprimer la résistance à l’intérieur du pays.

conquete algerie par france

Si la version officielle de cette colonisation voulait d’être un souffle nouveau pour les populations Algériennes et notamment Chrétienne afin de les débarrasser définitivement des pirates Berbères, la réalité insinue que les Français cherchaient clairement un bout de terre qu’ils pourraient exploiter pour leurs ressources naturelles et ses peuples croissants.

Avant la régence Française, la traite négrière était faible en raison de l’intervention deux ans auparavant de la flotte Britannique qui avait déjà réduit les activités des pirates berbères. La majorité des chrétiens étaient des travailleurs libres dans les champs et de leur plein gré pour assouvir les besoins de leurs familles respectives. Cet assaut militaire était donc un alibi pour étendre le pouvoir Français dans un esprit de grandeur démesuré. Le conflit long et compliqué a été caractérisé par des combats de guérilla et des tortures, qui ont entraîné des pertes allant jusqu’à 250 000 personnes des deux côtés et jusqu’à la chute de la IVe République française.

Qui a gagné la guerre d’Algérie ?

Après deux guerres mondiales, le peuple Algérien a commencé à s’insurger, car une grande partie des pertes du peuple originel d’un point de vue économique et social a été subie par la communauté Algérienne. Une autre source de frustration était le droit Français, à savoir l’absence de statut économique et politique dans le système colonial.

En 1959, Charles de Gaulle a déclaré que les Algériens avaient le droit de déterminer leur propre avenir. La France a finalement quitté l’Algérie pour des raisons stratégiques et politiques plutôt qu’économiques. Malgré les attentats terroristes des Français Algériens opposés à l’ indépendance et la tentative de coup d’État en France par certains éléments de l’armée française, l’accord d’Évian est signé en 1962 et l’Algérie devient indépendante.

C’est ce 18 mars 1962, que les dirigeants de la France et du Front de Libération Nationale (FLN) signent un accord de paix pour mettre fin à cette guerre innommable en Algérie, marquant la fin de 130 ans de domination coloniale Française dans ce pays du Maghreb.

Toutefois, il convient de noter que dans ce conflit, le gouvernement Français est tombé au même niveau que le FLN en termes d’inhumanité et de barbarie et a perdu son combat de relations publiques.

memorial des morts au combat guerre algerie
monuments martyr de guerre algerie

Un monument hommage aux martyrs de cette guerre d’Algérie a été érigé sur les hauteur de la capitale : Alger. Il a été élaboré par le sculpteur Paul Landowski et peut être approché dans le jardin de l’horloge fleurie. 

Reste-t-il des Français en Algérie ?

Il est vrai que ce conflit est relativement récent dans l’histoire mondiale de notre planète. Après l’indépendance de l’Algérie, en 1962, environ 800 000 Pieds-Noirs de nationalité Française ont été évacués vers la France métropolitaine, tandis qu’environ 200 000 sont restés en Algérie. Dans la culture populaire, la communauté restante est souvent dépeinte avec un sentiment très éloigné de la culture française tout en aspirant à l’Algérie.

À l’issue de la conquête de la France qui a colonisé l’Algérie, quelque 260 000 personnes ont été tuées dans le conflit, dont 17 500 soldats du gouvernement Français et 141 000 rebelles FLN. Mais dans cette soumission, il faut également répertorier les quelque 200 000 réfugiés Algériens qui ont fui vers la Tunisie et le Maroc. Ces chiffres impressionnants sont notamment dû aux pertes en vies humaines beaucoup plus importantes que dans toutes les guerres précédentes de l’histoire, en partie parce que les soldats ont utilisé de nouvelles technologies émergentes au XXème Siècles dont des chars, des avions, des sous-marins, des mitrailleuses, de l’artillerie moderne, des lance-flammes et des gaz toxiques.

(Visited 23 times, 1 visits today)
Fermer