8h26 Food & Drink

Brassez votre propre bière : un guide facile

Brasser bière maison

La bière maison est devenue très populaire ces dernières années. Si vous souhaitez rejoindre cette tendance et brasser votre propre bière chez soi, il faut avoir les bons ingrédients et équipements.

Explorons ensemble dès maintenant le processus de brassage, couvrant les différentes étapes de la réalisation d’une bière personnalisée. Alors, que vous soyez un débutant ou un amateur passionné, suivez notre guide complet pour apprendre à brasser sa propre bière à la maison !

Préparation du matériel et des ingrédients

Pour brasser votre propre bière à la maison, il faut disposer d’un un kit de bière ou de certains équipements et ingrédients essentiels. Tout d’abord, vous aurez besoin d’un espace suffisamment grand et bien ventilé pour travailler. 

Pensez également à une source d’eau accessible, ainsi qu’à un endroit où stocker votre bière pendant la fermentation.

Matériel nécessaire

Voici les principaux éléments d’équipement dont vous aurez besoin :

  • Une marmite de brassage (10 à 15 litres pour débuter)
  • Un thermomètre précis
  • Une passoire/égouttoir
  • Une cuillère en plastique ou en acier inoxydable
  • Des bonbonnes de fermentation en verre ou en plastique avec barboteur
  • Un siphon
  • Des bouteilles pour l’embouteillage et capsuleuse
  • Du désinfectant pour nettoyer tout le matériel

Ingrédients pour brasser

Ensuite, passons aux ingrédients de base pour la bière :

  • Le malt : c’est l’ingrédient principal qui apportera du sucre à votre bière. Il existe divers types de malt avec différents arômes.
  • Les houblons : ils ajoutent amertume et arôme à la bière. Encore une fois, il y a un large choix de variétés de houblon pour obtenir des saveurs différentes.
  • La levure : elle transforme le sucre en alcool pendant la fermentation. Vous devrez choisir entre des levures de type Ale ou Lager, selon le style de bière que vous souhaitez créer.
  • De l’eau : utilisez de préférence une eau faiblement minéralisée.

Les étapes clés du brassage de bière

Maintenant que nous avons notre matériel et nos ingrédients, entrons dans les différentes étapes du processus de brassage de bière. 

Même si chaque recette peut varier légèrement, ces étapes constituent la base du brassage amateur.

1. Empâtage

C’est la première étape du brassage où les grains de malt broyés sont mélangés à de l’eau chaude pour libérer les sucres fermentescibles. 

L’empâtage dure généralement entre 60 et 90 minutes, durant lesquelles vous devrez maintenir une température précise (généralement autour de 65°C) et remuer régulièrement le mélange.

2. Filtration et rinçage

Séparez ensuite les grains de malt du moût (le liquide contenant des sucres fermentescibles) en versant doucement l’ensemble dans une passoire placée au-dessus d’une autre grande marmite. Puis rincez les grains avec de l’eau chaude pour récupérer tout le sucre restant. 

Ce processus est appelé filtration et vous permettra d’extraire un maximum de sucres du malt pour obtenir une bière plus savoureuse.

3. Ébullition et ajout du houblon

Mettez maintenant le moût à bouillir pendant environ 60 minutes, durant lesquelles vous ajouterez vos houblons selon les temps indiqués par votre recette. 

L’ajout progressif de houblon permet de contrôler l’amertume et les arômes apportés par ceux-ci à la bière.

4. Refroidissement et transfert du moût en fermentation

Une fois l’ébullition terminée, il est nécessaire de refroidir rapidement le moût pour éviter la formation de bactéries indésirables. 

Utilisez soit un refroidisseur à immersion ou posez simplement votre marmite dans un bain d’eau froide. 

Transférez ensuite le moût refroidi dans la bonbonne de fermentation préalablement désinfectée en faisant passer le moût à travers une passoire pour retenir les résidus solides de houblon et de malt. 

Fermez la bonbonne avec un barboteur rempli d’eau et de désinfectant.

Choppe de bière

5. Fermentation

C’est maintenant que la magie opère ! 

Ajoutez votre levure, selon les instructions du fabricant ou de votre recette, dans la bonbonne contenant le moût refroidi. 

Conservez la bonbonne à une température stable (généralement autour de 20°C) pendant une ou deux semaines, jusqu’à ce que la fermentation soit terminée. 

Vous devrez également surveiller le barboteur : lorsqu’il ne dégage plus de gaz, cela signifie généralement que la fermentation est achevée.

6. Embouteillage

Désinfectez vos bouteilles et siphonnez la bière depuis la bonbonne directement dans les bouteilles. 

Ajoutez un peu de sucre pour permettre une seconde fermentation en bouteille et ainsi produire naturellement du gaz carbonique qui donnera de l’effervescence à votre bière. 

Capsulez chaque bouteille avec une capsuleuse.

7. Maturation en bouteille

Stockez vos bouteilles dans un endroit frais et sombre pendant quelques semaines. 

Le temps de maturation varie en fonction du style de bière bricolée, mais comptez généralement entre deux et six semaines.

Et voilà !

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour brasser votre propre bière maison

N’hésitez pas à consulter des guides de brassage spécifiques pour améliorer davantage votre art du brassage et produire une bière artisanale de qualité. 

Avec un peu de pratique, vous pourrez ensuite varier les recettes et même créer de nouveaux mélanges personnalisés pour épater vos amis et votre famille ! Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer dans cette expérience ludique et enrichissante ?

(Visited 9 times, 1 visits today)
Fermer