euromed logo
en fr ar
 
Zone réservée

Le Salon International du Patrimoine Culturel 2010 : le patrimoine méditerranéen à l’honneur

(du 4 au 7 novembre 2010, Paris, France)
Rendez-vous incontournable de l’agenda patrimonial européen, le Salon du Patrimoine Culturel de Paris constitue à la fois une vitrine des métiers d’excellence, des lieux et sites patrimoniaux, et le point de rencontre privilégié pour les professionnels et le grand public intéressé au patrimoine. Le thème pour 2010 est « Le patrimoine méditerranéen ».

Devenu désormais un rendez-vous incontournable de l’agenda patrimonial européen, le Salon du Patrimoine Culturel de Paris constitue à la fois une vitrine des métiers d’excellence, des lieux et sites patrimoniaux, et le point de rencontre privilégié pour les professionnels aussi bien que le grand public intéressé au patrimoine. En 15 ans, le salon a accueilli environ 280.000 visiteurs, plus de 3.600 exposants, et organisé 368 conférences sur des importants thèmes liés au patrimoine. Cette intense activité, alliant culture et économie, contribue autant au développement économique des entreprises travaillant dans le secteur qu’à la diffusion des acquis scientifiques les plus récents parmi les professionnels et, least but no last, à la sensibilisation du grand public au patrimoine.

En s’inscrivant au cœur de la dynamique politique, économique et culturelle actuelle autour de la Méditerranée, le thème du Salon 2010 est « Le patrimoine méditerranéen », comme l’explique Serge Nicole, président du salon : « Le bassin méditerranéen est un gisement culturel d’une variété exceptionnelle, et un réservoir inépuisable de talents et de savoir-faire. C’est ce patrimoine plus que millénaire que le Salon veut mettre à l’honneur cette année, par la présence d’exposants œuvrant pour sa protection et sa conservation, un cycle de conférences animées par des spécialistes, et la présentation d’expositions. Tout cela permettra également d’aborder des nombreuses questions et de présenter les réalisations liées au patrimoine méditerranéen ».

Euromed Héritage au Salon du Patrimoine 2010

En tant qu’initiative principale de l’Union européenne pour le développement patrimoniale dans la région, le programme Euromed Heritage a été invité à participer au Salon en contribuant à alimenter la réflexion des professionnels et appuyer l’action de sensibilisation du grand public sur les enjeux actuels du patrimoine méditerranéen. En outre de la présentation des activités menées dans la région par le programme depuis sa création en 1998 – mise en réseau de professionnels et d’institutions culturels, activités pédagogiques et de sensibilisation des populations et communautés locales, renfort des institutions et de la société civile, création de circuits touristiques durables, réhabilitation et conservation… –, Euromed Heritage animera la conférence « Les espaces du patrimoine récent et moderne, un atout pour les villes méditerranéennes » sur le patrimoine architectural urbain de la fin du XIXème – début du XXème siècles. « Les héritages architecturaux et urbains de la période récente et moderne en Méditerranée proposent des thèmes de réflexions qui sortent des schémas patrimoniaux habituels. Cette conférence entend présenter une partie de ce patrimoine récent et notamment des architectures et des quartiers réalisés en situation coloniale et actuellement noyau vitaux des leurs agglomérations - Casablanca, Rabat, Alger, Tunis, Port Said, Damas... », déclare l’architecte Romeo Carabelli qui tiendra la conférence le 4 novembre à 10 h 30.

La revitalisation de l’architecture traditionnelle en Méditerranée par l’implication de la société civile fera l’objet de la conférence animée par l’association Rehabimed et le projet Montada et qui se tiendra le 4 novembre à 14 h. « Rehabimed est née pour promouvoir la réhabilitation durable du parc bâti et la revitalisation sociale et économique des centres historiques euro-méditerranéens. Afin de contribuer à ces objectifs, la « méthode Rehabimed » a été mise à disposition des professionnels et des élus méditerranéens. La participation et l’implication de la société civile et des autorités locales dans la préservation et la mise en valeur du patrimoine bâti traditionnel, représente l’objectif de Montada. Plusieurs activités se développent en ce sens dans six villes des pays suivants : Maroc, Algérie et Tunisie » Xavier Casanovas, président de Rehabimed et project manager de Montada.

Le Salon International du Patrimoine Culturel 2010 : http://www.patrimoineculturel.com/

Clause de non-responsabilité | Droits d’auteur