euromed logo
en fr ar
 
Zone réservée

Société civile et patrimoine en Méditerranée : Conférence régionale d’EH 4

(Palerme, Italie, 24-25 février 2010)
Implication active de la société civile : la manière la plus efficace permettant la sauvegarde du patrimoine méditerranéen et l’émulation d’opportunités favorables à un développement économique et humain

Organisée par la RMSU-EH 4 en collaboration avec CERISDI-Centro Ricerche e Studi Direzionali (Centre de recherches et d’études directionnelles) de Palerme, cette conférence constitue une plate-forme introduisant des théories sur l’état actuel de la technique et des connaissances, les méthodologies et les pratiques adaptées en mobilisant la société civile autour du patrimoine culturel, ainsi que l’impact du sain développement de ce patrimoine sur la région EuroMed. Elle rassemble les partenaires de projets, des représentants de la société civile en matière patrimoniale, de même que des officielles issues des autorités publiques et des institutions internationales.

L’objectif de la conférence consiste à souligner le rôle de la société civile comme principale partie prenante dans la promotion et le développement du patrimoine culturel. Elle mettra en évidence l’importance de ce patrimoine en tant que facteur consensuel d’intérêt public et communautaire pour le bien commun, en tant que levier d’une importance croissante pour le développement économique des communautés locales, spécialement dans le secteur touristique, mais également par l’expansion de l’esprit d’initiative féminin dans les pays méditerranéens partenaires.

Le RMSU est convaincu qu’une collaboration fructueuse entre les autorités publiques et la société civile est de la plus haute importance pour la mise en œuvre d’une bonne politique de sauvegarde du patrimoine culturel, et pour la réalisation des activités afférentes au développement économique et humain. Des activités dans des domaines tels que le tourisme culturel durable, les arts traditionnels, l’artisanat industriel, etc., peuvent contribuer à la création et au développement de micro, petites et moyennes entreprises, ainsi que des possibilités de marchés et d’emplois, avec des effets positifs sur la démocratisation et l’émergence d’une société civile plus forte, plus riche et plus concernée. Concurremment, pour agir de manière adéquate, la société civile requiert une structure adaptée que seul le secteur public peut lui offrir : des lois protectrices, des règles d’urbanisation, des permis de construire, la reconnaissance d’une valeur patrimoniale intangible, l’intégration de lois et décrets internationaux à un niveau national, des politiques de respect de la différence, de prise de conscience, d’éducation, etc.

Grâce à l’intervention d’éminents conférenciers, et par le biais d’analyses de cas d’écoles et des pratiques adaptées, le débat tournera autour de thèmes tels que :  comment mobiliser et rassembler des groupes locaux en communautés axées sur le tourisme et la jeunesse, afin de garantir une pérennité de projets et d’actions sur le patrimoine culturel ; comment soutenir l’esprit d’entreprise féminin et susciter l’accession au micro-crédit ; quel rôle peuvent jouer les musées en tant qu’espace de discussions, de débats et de promotion du patrimoine culturel encourageant l’accès à la propriété, et stimulant un sentiment de fierté et le sens des responsabilités ; comment améliorer les structures institutionnelles en vue d’une reconnaissance de la société civile par les autorités publiques.

Clause de non-responsabilité | Droits d’auteur