euromed logo
en fr ar
 
Zone réservée

Enregistrer l’immatériel

(22-23 février 2010, Palermo, Italy)

Histoire orale, transmission de savoirs faire traditionnels : qu’est-il exactement le patrimoine immatériel et comment l’identifier correctement ? Adressé aux partenaires de projets EH 4 travaillant particulièrement sur le patrimoine immatériel, les participants ont été formés aux outils et méthodes pour une gestion et mise en valeur appropriées de ce vaste patrimoine de la culture méditerranéenne

Si le concept de « patrimoine immatériel » est plutôt diffusé parmi les spécialistes du patrimoine, toutefois cet aspect du patrimoine demeure encore problématique en ce qui concerne le processus d’identification et de gestion, la méthode à suivre pour le mettre en valeur et les instances à y associer.

Le patrimoine immatériel est profondément ancré dans un ensemble complexe de relations et implications sociales, personnelle, politiques et économiques qui font surgir plusieurs questions concernant l’applicabilité de pratiques conventionnelles de « gestion du patrimoine » et les risques de « folklorisation » et « muséification ».

Ce module de formation a voulu fournir aux participants des outils pour l’identification, la gestion, la mise en valeur et la transmission aux générations futures du patrimoine immatériel. Les participants ont été introduits, à travers des sessions théoriques et pratiques, à la Convention 2003 de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine immatériel - l’un des outils les plus importants pour la compréhension du patrimoine au niveau international -, à des approches et des méthodes pour l’enregistrement et la diffusion des diverses typologies de patrimoine immatériel - mythes, histoires, savoirs faire, connaissances, spectacle vivant, etc. - aussi bien qu’aux aspects pratiques et technique y reliés. Des études de cas ont été analysées afin d’aborder et d’exemplifier les différents aspects du patrimoine immatériel.

Les études de cas inclurent :

  • Un projet développé à Las Palmas de Grand Canaria portant sur des approches multiples pour la sauvegarde et la transmission de l’histoire orale ainsi que les pratiques culturelles de la ville.
  • La participation à un spectacle de marionnettes suivi par une discussion informelle avec le marionnettiste. Il a ensuite été demandé aux participants de développer une « stratégie opérationnelle » pour l’enregistrement et la sauvegarde du patrimoine représenté par le théâtre de marionnettes, une des expressions les plus anciennes de la culture sicilienne et aujourd’hui encore profondément enracinée dans la tradition locale.

La formation a constitué en outre une excellente occasion pour l’identification et la promotion de synergies potentielles entre les projets EH 4 aussi que pour renforcer le réseau du programme.

Clause de non-responsabilité | Droits d’auteur